Rapports sur les données du secteur au T4 de 2017 de TransUnion

Dans un contexte où l’endettement des consommateurs canadiens continue d’augmenter, le dernier rapport sur les données du secteur de TransUnion révèle que les emprunteurs des générations Y et Z contribuent largement à cette croissance.

Ce rapport dévoile également que le marché du crédit à la consommation se porte bien. Dans l’ensemble, le niveau de risque moyen des consommateurs canadiens s’est amélioré; 68 % des consommateurs présentent au moins un pointage de risque privilégié – une augmentation de 2,3 % par rapport à l’an dernier. Le nombre de consommateurs qui ont accès au crédit s’est également haussé d’environ 0,4 % au cours de la dernière année, à 28,5 millions. Pour tous les principaux produits de crédit, le nombre de consommateurs dont le taux de défaillance est important demeure relativement faible, bien que les récentes hausses de taux de la Banque du Canada pourraient commencer à avoir une incidence sur certains consommateurs.

Obtenez le rapportObtenir le sommaire

Rapports sur les données du secteur au T4 de 2017 de TransUnion

Dans un contexte où l’endettement des consommateurs canadiens continue d’augmenter, le dernier rapport sur les données du secteur de TransUnion révèle que les emprunteurs des générations Y et Z contribuent largement à cette croissance.

Ce rapport dévoile également que le marché du crédit à la consommation se porte bien. Dans l’ensemble, le niveau de risque moyen des consommateurs canadiens s’est amélioré; 68 % des consommateurs présentent au moins un pointage de risque privilégié – une augmentation de 2,3 % par rapport à l’an dernier. Le nombre de consommateurs qui ont accès au crédit s’est également haussé d’environ 0,4 % au cours de la dernière année, à 28,5 millions. Pour tous les principaux produits de crédit, le nombre de consommateurs dont le taux de défaillance est important demeure relativement faible, bien que les récentes hausses de taux de la Banque du Canada pourraient commencer à avoir une incidence sur certains consommateurs.

Obtenez le rapportObtenir le sommaire

Variations par rapport à l’année précédente des taux de défaillance de 90 jours et plus des consommateurs pour les prêts non hypothécaires

back more
Matthew Fabian

«La plupart des consommateurs ne seront pas touchés de manière substantielle par les hausses de taux de la Banque du Canada. Toutefois, nos données de crédit de la prochaine génération CreditVision nous ont permis de constater une hausse naissante des défaillances parmi les consommateurs vulnérables face à une fluctuation des taux d’intérêt   »

Matthew Fabian, directeur de la recherche et des données du secteur

back more

Solde moyen par consommateur, par produit*

Niveau d’endettement non hypothécaire moyen des consommateurs

* Représente le solde moyen détenu par un consommateur pour chaque type de produit (les consommateurs peuvent avoir plusieurs exemplaires du même produit).

back more

Le solde moyen de la dette non hypothécaire des consommateurs a augmenté de 4,3 % entre le T4 de 2016 et le T4 de 2017, à 29 312 $ en fin d’année. Par contre, pour les consommateurs des générations Y (nés entre 1980 et 1994) et Z (nés en 1995 et après), ces pourcentages se sont élevés respectivement de 12,6 % et de 22,9 %.

« Au moment où l’endettement des consommateurs continue de progresser, de toute évidence, les dernières générations sont des acteurs importants du marché du crédit à la consommation. Les membres de la génération Y ont un nombre grandissant de soldes à rembourser, car des événements de la vie majeurs compliquent la gestion de leur porte-monnaie. Un grand nombre d’entre eux ont maintenant des enfants à leur charge, achètent une propriété ou acquièrent un véhicule additionnel. Ces coûts peuvent se financer à l’aide de nouveaux emprunts. Cette croissance de l’endettement n’est donc pas surprenante»

Matthew Fabian, directeur de la recherche et des données du secteur

Vous aimez?

Obtenir le sommaire

lisez notre Politique en matière de confidentialité